17 avril 2012

Souriez vous êtes mort !

souriez vous êtes mort!

Chaque année l’association « file en têtes » organise à Nantes le printemps des chercheurs en sciences sociales, pour l’édition 2012 celle-ci a invité Laurent Neyssensas dans le cadre de la thématique : « Des territoires in-visible : circulation entre espaces privés et publics » pour y présenter ses recherches et propositions sur les usages de la photographie funéraire.La proposition « souriez vous êtes mort ! » fait suite à un travail de recherches sociologiques entrepris par Laurent Neyssensas depuis 2006.

Elle vise à explorer les enjeux de la géolocalisation des souvenirs, de la mémoire d’un défunt. Le service « Souriez vous êtes mort » est concrétisé par une plateforme internet dédiée qui permet aux usagers de déposer un souvenir sur une carte interactive. Ce souvenir matérialisé par un contenu textuel, visuel, sonore… est associé à un lieu qui correspond à un moment fort de la vie du déposant (habitat, travail, loisir, famille…), un « moment-lieu » qu’il souhaite définir « comme espace de souvenir ».

la vie des morts

Souriez vous êtes mort! / Laurent Neyssensas


Une application mobile à base de réalité augmentée permet ensuite de voir, de superposer ce souvenir, cette photographie, cette trace… au réel, en fonction d’un niveau de confidentialité et de partage déterminé par le déposant (public, famille, personnel). Ces images fantômes, ces avatars mémoriels, sont alors des personnages discrets qui ne prennent vie que dans une sur-couche à la réalité et qui s’inscrivent dans l’évolution des pratiques funéraires (crémation, aquamation, promession). L’homme contemporain, désormais mobile et dont la famille est de plus en plus dispersée, peut ainsi expérimenter dans son travail de deuil, une solution psychiquement plus satisfaisante car l’impliquant physiquement, que celle de vivre avec la présence durable et fixée dans un cimetière d’un proche défunt.

1 comment to Souriez vous êtes mort !